Soyez les bienvenus à Axente Sever! | COMUNA AXENTE SEVER

Soyez les bienvenus à Axente Sever!

Située sur la route nationale DN14, entre les villes de Sibiu et Mediaş (les deux pôles de développement socio-économique du département), au cœur de la Roumanie, la commune d’Axente Sever se trouve à 36 km de Sibiu, 11 km de Mediaş et un km de Copşa Mică. Les habitants et les visiteurs ont accès au réseau de transport en commun routier et ferroviaire, bénéficiant aussi d’un accès facile à l’Aéroport de International de Sibiu,

L’habitation de ces endroits est prouvée par de nombreuses découvertes historiques.

Les habitats successifs sont prouvés par les découvertes archéologiques non-systématiques réalisées.

L’histoire et les Roumains gardent la mémoire vive de ce héros de la révolution de 1848 et de cette grande personnalité de l’époque de la création de la Roumanie.

Le village de Frîua fait partie de la pléiade des anciens villages de Transylvanie. Il est difficile de faire des comparaisons entre des villages ou des pays. Les touristes étrangers ou les chercheurs qui étudient la planète et qui visitent des différentes régions peuvent réaliser de telles comparaisons ayant des critères claires en vue. En 1919, le géographe français Emmanuel de Martonne répondait ainsi à une question qui lui a été posée concernant quelles étaient les régions les plus calmes, belles et accueillantes : les plaines d’Andalousie au mois de mai, la Cote d’Azur Française et la Transylvanie roumaine !

A partir du 22 novembre 1933, la commune de Frîua apparait dans les documents sous le nom d’Axente Sever. La tradition locale garde beaucoup de légendes concernant le vieux nom du village – Frîua. On raconte qu’à l’arrivée des colons saxons, le hameau des Roumains s’appelait « Muiereşti », les saxons changeant le nom du village en «Frauendorf». La variante hongroise, Asszonyfalva  («le village des saintes femmes») parle d’une légende conformément à laquelle sur l’endroit de l’église fortifiée il y avait un couvent roumain de femmes, le village portant le nom de « village des mères ». Une hypothèse véridique part du fait qu’il y avait une ancienne église ayant comme patron spirituel « La Vièrge », qui a été détruite pour laisser la place à l’actuelle église fortifiée.

Le village de Şoala se trouve sur la route communale DC6, à six km près du village d’Agîrbiciu, sur une route qui serpente parmi les collines de Transylvanie, sur les rives du ruisseau qui porte son nom.

Le nom Agîrbiciu a été apprécié et pris par le père de l’écrivain Ion Agîrbiceanu, dont le grand-père s’appelait Vasile Boariu; le grand-père était originaire d’Agîrbiciu, mais il est parti à Cenade comme garde-forestier.

La commune Axente Sever vous invite à découvrir les villages qui en font partie, des agglomérations rassemblées, construites sur le modèle saxon, avec des rues larges et les maisons alignées, dans lesquelles l’accès se fait par un grand portail (pose entre de murs épais).

Le circuit thématique «Sur les traces de Ioan Axente Sever» vous propose une manière nouvelle de découvrir les villages, à travers la vie et l’influence des deux grandes personnalités de la commune : le révolutionnaire Ioan Axente Sever (1821 – 1906) et l’écrivain Ion Agârbiceanu (1882 – 1963), originaire du village d’Agîrbiciu. Les 12 monuments historiques représentent une véritable infrastructure culturelle et historique, qui redonne aux villages leur air médiéval, recherché par les touristes culturels, mais aussi par les hommes d’affaires. Dans la commune Axente Sever, au numéro 448 il y a la maison Axente Sever. Il y a aussi dans la commune une église orthodoxe «la Résurrection» (bâtie avant 1836), peinte employant la technique de la fresque, qui est classée monument historique.

 

primarEn parcourant ces lieux, vous découvrez le doux frisson du retour à la MAISON!

Le maire de la commune de Axente Sever,

Marius Grecu